Stéphanie Muzard, écocitoyenne, artiste et paysanne

Stéphanie Muzard, écocitoyenne, artiste et paysanne

Rencontre avec les groupes d'appuis de la France Insoumise à l'île d'Oléron.

pétroleuse copie.jpg
 
Berthegille, le 30 novembre 2016.
Législatives 2017.
 

De retour de La Côtinière, je suis allée à la rencontre des militants ou curieux de la France Insoumise et des groupes d'appuis de la 5ème circonscription de Charente-Maritime. J'y ai retrouvé de charmants contacts ou amis du réseau social et découvert d'autres personnes, voire des clients de notre ferme écocitoyenne et conservatoire.
Au tour de table pour les présentations, j'ai bien précisé que j'étais candidate à la candidature écologiste EELV et étais là pour faire connaissance.
J'ai expliqué mes motivations, hésitations et décisions finales en tant que citoyenne, candidate militante pour l'intelligence collective et d'union, écologiste praticante.
 
Certains ont compris ma présence à cette invitation, ce qui est essentiel. D'autres moins, mais j'ai réexpliqué plus tard, car qui dit lien social, rassemblement des forces de gauche, valeurs républicaines, bienveillance, "avenir en commun", "l'Humain d'abord": je tente au moins d'être en cohérence avec mes principes humanistes alternatifs, mes convictions et d'expliquer, faire le pas, rencontrer. Au moins désormais, certains me connaissent et les choses sont plus claires pour tous. On ne peut jamais présager de la suite en 2017. Je ne suis pas dogmatique et je reste l'esprit ouvert, confiante. Je ne me trompe pas "d'ennemis" ni de "cible" : ma candidature est contre les programmes de la droite libérale et d'extrême droite locales afin de motiver des citoyens à revenir aux urnes, s'inscrire sur les listes...et POUR un autre monde, une autre assemblée nationale possible.
 
Et puis, petite anecdote croustillante, cocasse, ( Résister c'est créer, et créer c'est résister!) car il y a eu un petit échange vif entre quelques personnes , histoire de détendre l'atmosphère un peu tendue (pas de mon fait, je précise et je résume), histoire de mettre un peu de bonne humeur et de malice avec les sollicitations de quelques ami-e-s Face Book insoumis ayant gardé leur sens de l'humour et de leur cordialité, j'ai fini par lire à haute voix à tous leur propre charte de candidats aux législatives ! (Je la connaissais avant et ne pouvais pas la signer du fait de mon engagement chez EELV!) .
 
Je ne pouvais pas rester après le buffet ( où ma participation culinaire bio maison a apparemment été appréciée et remarquée!) afin de respecter leur protocole de travail où seuls les signataires de cette charte pouvaient rester.
 
Nous avons partagé la collation, continué les discussions, puis j'ai quitté leur réunion et je suis rentrée avec la sensation d'avoir fait mon devoir pour ce territoire et ce que je crois sincère, honnête et juste : respecter des valeurs républicaines et travailler en bonne intelligence collective pour l'intérêt commun des générations futures et en toute transparence et convergence.  Advienne que pourra !
 
Courage à nous tous, Citoyens !
 
Merci à celles et ceux qui m'ont accueillie avec une sympathie fraternelle.
Demain je me rends à la réunion anti Tafta et ceta à Royan et ce week-end, au Conseil Politique Régional EELV.
 
Pensées humanistes et créatives 
Stéphanie.


01/12/2016
11 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 265 autres membres